Feurs / 42

Restructuration et extension site industriel

Coût des travaux


1 300 000 € HT

Etudes


2015-2016

Réalisation


2017

Les établissements Charles Frères leader français dans leur activité de production et de négoce de produits agroalimentaires de boyauderie naturel et artificiel souhaitent réorganiser leurs locaux afin d’en améliorer les conditions d’exploitation. Cette réorganisation concerne principalement l’extension de leurs capacités de stockage (stocks naturel sous température dirigée et artificiels à température ambiante), par le réaménagement de bâtiments existants, la création d’une extension en pignon ouest du bâtiment existant et l’aménagement de deux auvents pour l’entreposage des fûts vides. Ces travaux permettent également de répondre à la mise en conformité des locaux concernant les risques de propagation d’incendie par rapport aux tiers. Des travaux annexes sont également envisagés concernant la mise en rétention du silo de saumure existant, ainsi que la création d’un local de charge des batteries pour transpalettes et gerbeurs.

Le tènement existant est situé rue de Saint-Exupéry et route de Valeille, localisé dans un environnement industriel où sont implantés des diverses activités de type agroalimentaire et métallurgique. Le terrain d’emprise est séparé en deux parties par le ruisseau de Soleillant, petit affluent en rive droite de la Loire. Deux accès au tènement sont existants, le premier depuis la route de Valeille  et le second depuis la rue Saint-Exupéry.

L’extension à bâtir se développera sur le pignon ouest du bâtiment de stockage existant. Ce bâtiment formera entrepôt pour accueillir les stocks naturels et artificiels. Un auvent y sera créé au nord, dans la continuité de la couverture, pour la protection des fûts vides. Un second auvent sera bâti en limite ouest afin d’augmenter la capacité d’entreposage et protéger ces derniers des intempéries. En limite est le bâtiment de stockage artificiel sera transformé en stockage naturel sous température dirigée, ce changement d’affectation ne modifie pas le volume existant. Enfin un local de charge sera créé, en lieu et place d’un local désaffecté dans une dent creuse située au nord-est des bâtiments.

La volumétrie des différents corps de bâtiments à créer ainsi que le traitement des façades restent en cohérence avec les existants. La conception générale s’attache à préserver la rationalité et la fonctionnalité de cet ensemble de grande longueur de plus de 200 mètres linéaire. Les accès sont étudiés afin d’optimiser la sécurité et favoriser la mise en place d’une marche en avant à partir de l’accès existant route de Valeille. Les espaces engazonnés seront légèrement modifiés en limite sud-ouest du tènement en accompagnement de la voirie.

Pour ces bâtiments à caractère technique et hygiéniste, les matériaux retenus conserveront une unité avec ceux existants, à savoir couverture en bacs secs et bardage gris métal pour l’auvent sur limite ouest et mise en rétention du silo. Les façades de l’extension en partie ouest seront traitées en dalles de bardage de béton cellulaire, sur mur bahut en béton net de décoffrage. Ce dispositif permettant de traiter la propagation du feu par rapport au tiers.

Maître d’Ouvrage


Charles Frères

Mission


Base + EXE + OPC